Costa Rica 2016 : Retour et débrief

Jour 14 : Retour !

Le matin, après avoir bien profité, on discute pas mal avec un des serveurs du restaurant de l’hôtel, puis on profite du soleil une dernière fois, avant d’aller nettoyer la voiture dans une station service locale. 10 mecs avec chacun son rôle, qui enchainent les voitures et les laisse comme neuve.

Puis on rend la voiture, on parle un peu avec l’équipe de Tout Costa Rica de notre voyage, on donne quelques conseils aux nouveaux arrivants et on prépare nos sacs.

Passage par le restaurant à côté, puis on se fait déposer à l’aéroport. Histoire de me faire regretter le retour, je serais malade tout le trajet, depuis l’aéroport de San Jose, jusqu’à la maison, escale à Madrid comprise. Il aura fallu que j’attende le dernier jour pour succomber à l’hygiène du tout dernier restaurant… la poisse.

 

Bilan

Un superbe voyage qui nous laisse d’impérissablement souvenirs. Notre approche du voyage en essayant de rouler moins et de profiter plus des endroits où l’on séjournait nous a permis de bien en profiter, quitte à être non productif toute la journée (ce qui est un peu dommage).

On a vraiment apprécié Tortuguero et son ambiance bout du monde, tout comme on a eut un coup de cœur total pour la péninsule de Nicoya, tout perdu sur l’océan pacifique, avec un temps chaud, des cocotiers et son petit côté atypique…  A l’inverse, les coins super touristiques comme Manuel Antonio ne nous ont pas plus charmé que cela, mais … il en faut pour tous les goûts.

Niveau budget, on, peut facilement trouver des logements pas trop chers, c’était par exemple le cas à Tortuguero où cela ne nous a vraiment pas couté cher. Ce n’est pas du grand luxe, mais c’est confortable et propre. Les repas ne sont pas chers et la nourriture, notamment les fruits, sont super frais et succulent.

Les parcs naturels sont sympa, et on conseil de faire l’effort de payer un guide, car ils sont  vraiment habitué et savent ce qu’il faut chercher et cela fait vivre les locaux. La seule fois où on a fait les radins, on l’a regretté car on ne voyait pas grand chose, et pourtant ce n’était pas faute de chercher.  D’ailleurs, je pense que c’est vraiment un pays à faire avec des enfants. On vois facilement les animaux, le pays est assez sur, et bien équipé.

Le chois du 4×4 aura été utile car certaines pistes secouent vraiment pas mal. Et cela donne une autonomie suffisante pour pouvoir se faire des petits trips, aller explorer des coins sympas, et pouvoir faire un peu ce que l’on veut.

Le fait d’être passé par le réseau Tout Costa Rica est en soit une bonne idée, surtout si on est pas très sur de soit. Perso, je pense que j’aurais pu (du?) m’en passer mais cela ne nous a pas couté grand chose, nous a permis d’avoir des infos intéressantes et a donné un petit coup de main quand on a cru avoir abimé la voiture… donc toujours intéressant d’avoir du soutien dans ces circonstances.

Notre seule réelle déception, c’est de n’avoir pu voir de tortues.. mais il faut dire que ce n’était pas la période idéale pour cela. Entre ça et le quetzal, aucun doutes pour nous, on y retournera !

Jour 13Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>