Islande 2012 – Conclusion

Quel superbe voyage !
J’avais révé de l’Islande depuis des années, et à peine revenu, je ne rêve que d’y retourner pour découvrir d’autres facettes de ce pays, d’autres paysages, d’autres conditions climatique.
Il est donc l’heure des conclusions.

La période

Fin mai, c’est chouette, il y a peu de monde, les jours sont déjà longs, et c’est un des mois les plus ensoleillés de l’année.
Par contre, il faut prendre en compte que cela impose des limites :

  • On n’a pas accès au centre du pays
  • Certains logements ne sont pas ouvert à cette période
  • L’été n’est pas encore vraiment installé, donc le temps peut réserver quelques surprises.

Les logements

On a été assez content de nos logements.
On recommande clairement de se loger dans les guesthouses ou les farmhouses.
La plupart des hôtes sont adorables et veulent parler (si on fait l’effort).

Nos gros coups de coeurs :

Si votre budget ne vous le permet pas, rabattez vous sur les auberges de jeunesse quand vous le pouvez.

L’alimentation

C’est un budget qui peut vite grimper. On fait quelques courses dans les supermarchés des villes (notamment les Bonus), mais en général, on s’arrêtait le midi dans des restos ou des stations essences pour manger.

Niveau culinaire, en général vous pouvez prendre du mouton ou du poisson les yeux fermés. Si vous vous arrêtez dans des restaurants routiers / station essence, la plupart du temps on vous servira des burgers (bonne qualité en général) ou du poisson frit. Pas bien lights, mais ça tient chaud :)

Location de voiture

Pour tout ce qui est location de voiture, il y a une chose importante à retenir : Privilégiez les loueurs locaux  et évitez autant que possible de passer par des loueurs internationaux. L’Islande est un pays rocailleux et qui a une spécificité : les cendres. Et surtout les nuages de cendres.

Régulièrement, des personnes se font arnaquer sur la franchise pour des impactes et des peintures râpées par les cendres. Dans 99% des cas, c’est avec un loueur international. Vous aurez beau vous démener, entre la distance, le fait de vous plaindre à la filiale française pour un tort avec la filiale islandaise… amusez vous bien !

Chez les loueurs locaux, l’assurance impact est déjà comprises dans le prix (vérifiez quand même hein). Pour ce qui est des tempêtes de cendres, les loueurs vous préviennent, ensuite, c’est à vous de pas y rouler.

Au final, quelques règles de base :

  • Vérifiez toujours ce qui est compris dans l’assurance
  • Lavez toujours la voiture avant de vous rendre pour vous protéger. TOUJOURS !
  • Ne roulez pas trop vite sur les pistes
  • Ne roulez pas sur les pistes avec un véhicule non adapté
  • Pensez que la prochaine station peut être assez loin
  • Renseignez vous sur l’état des routes. ICI

Les vêtements

Comment s’habiller ? Les islandais ont un proverbe :

Il n’y a pas de mauvais temps, que des mauvais vêtements.

L’islande a un climat changeant, on a coutume de dire qu’on peut avoir les 4 saisons dans la même journée. L’idéal est donc de prévoir large. Le combo idéal pour moi c’est : T-shirt, Polaire à zip – Veste contre la pluie. Ainsi, vous pouvez vous adapter durant la journée aux conditions climatiques.Le maître mot c’est donc : adaptabilité. Prévoyez des vêtements de mi-saison, avec de quoi vous adapter et surtout, de quoi vous protéger de la pluie :)

Budget

Au final, pour 11 jours de voyage, nous en avons eut pour 1200 € / personne tout compris : avion, voiture, logement, repas, cadeaux, etc .. C’est moins que ce que je pensais au début.

Les postes de dépense les plus importants sont au final : l’avion, la location de voiture et le logement. L’avion, vous aurez du mal à y couper, la voiture… si vous ne faites que la route 1 sans trop en sortir, prenez une voiture de tourisme pour pas trop cher, et surtout chez un loueur local (moins cher que les internationaux !). Vous pouvez tenter le stop aussi, mais en dehors des grands axes, ça sera assez compliqué (voir impossible en basse saison), et ça rallongera pas mal vos temps de trajets.

Pour le logement, là vous pouvez couper dans ce budget si nécessaire, quitte à camper quand vous pouvez ou à loger dans des auberges de jeunesse.

Autre budget où vous pouvez faire des économies : les repas. Si vous vous contentez de faire vos courses et que vous vous faites vous même à manger, vous ferez pas mal d’économie.

Donc pour récapituler

Les plus gros postes de dépenses par personne dans l’ordre

  1. L’avion
  2. La voiture (location + essence)
  3. Les logements

  4. La nourriture

Les postes sur lesquels vous pouvez rogner sont (dans l’ordre d’importance à mes yeux et de faisabilité) :

  1. Les logements
  2. La nourriture
  3. La voiture

 

 

Conclusion

Voila voila.

Des vacances superbes, qui nous ont permis de découvrir un pays fascinant et des paysages lunaires. J’avais beaucoup d’attentes quand à cette destination, je n’ai pas été déçu. L’Islande est un pays magnifique, et la préparation du voyage m’a déjà fait entrevoir ce que j’ai eut un grand plaisir à découvrir sur place.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas, j’essayerais d’y répondre avec le plus d’informations possibles.

Retour au jour 11 - Sommaire

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>