Islande 2012 – Préparation du voyage

On dit que souvent, le voyage commence dès sa préparation, pour moi, cela n’a jamais été aussi vrai que pour l’Islande.

Je rêve de ce pays depuis des années, j’ai donc pris un grand plaisir à préparer notre périple, me plongeant durant des dizaines d’heures dans des lectures de récits, des albums photos et des détails de parcours. Il est tout à fait possible de partir en Islande avec un tour opérator, une formule clé en main pour faire un autotour sur la route 1 avec une petite voiture de tourisme, mais c’est vraiment, mais alors VRAIMENT passer à coté du pays.

Si vous avez envie de découvrir l’Islande de manière intime, de vous plonger dans cette nature dure et sauvage, n’hésitez pas, sortez des sentiers battus dès que vous le pouvez !

Et puis, il y a tellement à voir, qu’une « petite » préparation vous permettra de vous faire une idée sur ce que justement, vous souhaitez voir par dessus tout. Vous souhaitez voir des aurores boréales ? Oubliez l’été de suite, il fait jour en permanence. Si à contrario vous souhaitez voir le soleil de minuit sur le Landmannalaugar, là, vous n’avez plus trop le choix, c’est entre début juin et août qu’il faut venir. Bref, renseignez vous.

 

Notre trajet

Étant donné la saison, nous ne pouvions faire l’intérieur de l’ile, toujours fermé à la mi mai (et qui peut encore l’être mi juin selon les années). D’un autre coté, faire uniquement le tour de l’île ne nous tentait pas plus que cela, et on a eut envie de se concentrer sur le sud, quitte à revenir une autre fois (j’ai bien joué mon coup là !) pour faire le centre et le nord.

Après deux mois à lire des itinéraires et lister les endroits intéressant, nous avons donc décidé de commencer par la péninsule du Snaefellsnes, puis de repiquer vers le cercle d’or et le sud, passer par Vik, pour remonter vers le parc national de Skaftafell, monter au Jökulsárlón, puis redescendre vers le sud pour revenir doucement vers la capitale, en nous arrêtant plusieurs fois en chemin.

Un long périple, mais avec des étapes correctes pour ne pas rester enfermé dans la voiture en permanence, et avoir suffisamment de flexibilité tous les jours, pour adapter notre trajet à nos envies.

Réservations …

Voila, l’itinéraire est arrêté, nous sommes prés à partir !

Pour l’avion, pas trop le choix à cette période de l’année, nous sommes passés par Icelandair. Plus tard, quand l’été est arrivé, des compagnies lowcost ouvre des vols pour la haute saison, il est possible de trouver moins cher, mais globalement, le vol ne nous aura pas ruiné.

Il ne nous restait plus qu’à trouver notre voiture, et des logements tout au long de la route. Encore du boulot de préparation, mais d’est un choix (que nous n’avons jamais regretté) !

Pour la voiture, après de nombreux renseignement, nous sommes passés par Blue Car Rental, une agence de location locale tenue par 2 jeunes très sympa et très disponible. Nous y avons loué un Suzuki Jimny, un petite 4×4 de poche très pratique ! C’est l’agence la moins cher que j’avais trouvé, et le service était impeccable, rien à redire.

Privilégiez au maximum les loueurs locaux !

Ils sont moins chers la plupart du temps, ils sont adaptés au pays, ils vous fournissent les assurances nécessaire (sauf contre les nuages de cendres), et TOUS les problèmes rapportés par des touristes, le sont avec des loueurs internationaux !

Alors on ne le dira jamais assez : en Islande, louez local !

Pour les logements, nous avons combinés un peu de tout. Ayant été l’année d’avant en Irlande, nous avions apprécié d’être dans des guesthouses, nous avons donc tenté le plus possible d’être soit dans des guesthouses, soit dans des farmhouses. Ce n’est pas toujours faisable selon les coins, mais la plupart du temps nous avons pu trouver notre bonheur, notamment grâce au site http://www.farmholidays.is/, qui nous a permis de trouvé quelques logements de rêve !

Au final, nous n’avons loué en dehors de ce site que 2 logements : l’hôtel à Reykjavík et celui sur la péninsule du Snaefellsnes (assez pauvre en logements).

Les ressources qui nous ont été utiles

Pour notre voyage, nous avons consulté un sacré nombre de sites, voici ceux que j’ai trouvé les plus utiles :

  • Voyage Islande, formidable site mais surtout forum très riche. Allez y poser vos questions, les habitués vous répondrons avec précision.
  • Vegur.is, pour suivre la météo et l’activité sismique sur tout le pays.
  • VoyageIslande.free.fr, un must aussi, de nombreux conseils, notamment pour franchir les guets. Pas tout jeune, mais des infos toujours valides.
  • Vegargerdin, le site des ponts et chaussées islandaises, vous donnera l’état des routes en permanence (pratique en moyenne saison)
  • FarmHolidays.is, le site incontournable si vous souhaitez trouver de super logement chez l’habitant.
  • Icelandair.fr, site de l’unique compagnie aérienne qui dessert l’Islande toute l’année
  • Quelques conseils pour préparer son voyage en Islande.
  • Une liste des sources d’eau chaude accessibles.
  • News d’Islande en anglais.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>