Islande 2012 – Jour 10 : péninsule de reykjanes

Jour 10 : Reykjavik – Péninsule de Reykjanes

On a prévu aujourd’hui de faire le tour de la péninsule de Reykjanes, vu les infos glanées sur internet, il semble que ce soit un tour sympa. Mais d’abord, direction Blue Car Rental, pour rajouter une journée à notre location. Encore une fois, ils sont super, on conserve la voiture jusqu’au lendemain, et on peut donc faire notre tour de la péninsule peinard.

On commence par le nord, puis la cote ouest pour revenir par le sud puis la route 42. On va donc se balader dans un premier temps du coté de Krisuvik et de la zone géothermique de Gunnuhver, en prenant la route 44 puis la 425 qui longe la côte.

Madame, entre 2 mondes
Madame, entre 2 mondes
Zone géothermique de Gunnuhver
Zone géothermique de Gunnuhver
Zone géothermique de Gunnuhver
Zone géothermique de Gunnuhver
Zone géothermique de Gunnuhver
Zone géothermique de Gunnuhver
Un petit bain de boue ?
Un petit bain de boue ?
La mer agitée, s'attaque aux laves de la péninsule
La mer agitée, s’attaque aux laves de la péninsule

La zone géothermique de Gunnuhver est sympa et bien active. Encore une fois, le temps est bien couvert, mais ça reste pas mal. On va ensuite vers un phare non loin (je ne me rappelle plus le nom) pour observer la mer envoyer ses vagues à l’assaut de la cote. On reprend ensuite la route 425 pour continuer notre périple. Le temps se couvre un max, il pleut même pendant que madame dort jusqu’à Grindavík. Temps de chien .. dommage. Du coup, on sort moins de la voiture, et on poursuit notre route sur le sud sans nous arrêter bien longtemps.

On passe vite fait à Grindavík puis on poursuit sur la route 427. Ici le paysage est plus vallonné, on route au milieu de petite montagnes noires. Bam, nouvelles averses sur le trajet. On arrive à Seltun, le temps s’est un peu calmé, on ressort donc pour se balader sur la zone géothermique.

Zone géothermique de Seltun
Zone géothermique de Seltun
Zone géothermique de Seltun
Zone géothermique de Seltun
Le sol piqueté de creux bouillants
Le sol piqueté de creux bouillants
La source d'eau chaude
La source d’eau chaude
Y'a plus qu'à mettre les pasta
Y’a plus qu’à mettre les pasta
La zone, avec un shooting photo au milieu
La zone, avec un shooting photo au milieu
Zone géothermique de Seltun
Zone géothermique de Seltun
Mare de boue bouillonnante
Mare de boue bouillonnante
Détail d'une mare
Détail d’une mare

Il y a un chemin qui se poursuit au fond de la zone, pour monter entre les montagnes à l’arrière et découvrir une autre zone géothermique. Mais le temps vire encore du coté du cochon, il repleut, et il fait froid. On redescend donc vers la voiture. Au retour, on tombe sur une demoiselle peu vêtue, pour un shooting photo au milieu des vapeurs. Vu les couleurs la lumière pourrie qui a bien salopé mes photos, ils ont du faire un paquet de retouche photoshop pour faire ressortir les couleurs 🙂

On reprend la route en passant à coté du lac de Kleifarvatn. C’est beau.. mais le plafond nuageux est tellement bas, qu’on ne voit pas le sommet des reliefs qui l’entoure.

Le lac de Kleifarvatn sous la brume
Le lac de Kleifarvatn sous la brume

On continue donc le périple après une toute petite pause photo. Le long de la route 42, on croise plusieurs séchoirs à poisson.

Séchoir à poisson
Séchoir à poisson

On fini notre périple, retour dans la capitale.

La péninsule n’est pas trop mal, mais après en avoir déjà pris plein les yeux durant notre périple, et sous cette lumière pourrie, tout nous semble un peu fade. A mon avis, il faut commencer par la péninsule pour l’apprécier vraiment, ou la découvrir sous le soleil. Car là, avec cette pluie régulière, ce plafond nuageux bas et cette lumière grise, ce n’est absolument pas enthousiasmant, et ça ne donne pas envie de s’arrêter.

On passe la soirée en ville, à se balader et à flâner, puis retour à l’hôtel pour notre dernière nuit Islandaise.

Retour au jour 9Sommaire Aller au jour 11

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.